Le cœur dans la pratique du Shiatsu


La pratique du Shiatsu… plus qu’un moment de bien-être

Crédit photo @vernetsophie

Je suis convaincue et même je le vérifie à chaque séance, que le Shiatsu c’est une pratique à deux.

Nous savons qu’il y a un receveur et un donneur (praticien), et que les rôles peuvent changer pendant la séance car aussi le donneur tient à recevoir.

Ceux que le praticien peut recevoir du donneur sera différent à chaque fois, comme chaque personne que nous recevons. Cependant, il y a quelque chose qui est présente à chaque séance… c’est l’échange. Un échange qui permet d’ouvrir nôtre cœur au ressenti, à la perception des tensions dans le corps et à la sensation du bien-être après la séance.

 

 Comme praticienne, ceux que je reçois c’est déjà une sensation de légèreté, mon cœur s’ouvre et c’est met en empathie avec la personne en face.

 

Cette légèreté me permet aussi d’écouter, de voir, être bienveillante et d’analyser la demande de la personne que je reçois. Je suis dans un état de réceptivité tout le long de la séance…dans un état méditatif !

C’est ça que je reçois au quotidien dans ma pratique du Shiatsu. Je ne peux pas m’en passer, c’est un cadeau de recevoir ça pour un service dans le temps qui court.

 

La pratique du Shiatsu est aussi un moyen de se connaître soi-même, j’exprime mon évolution personnelle dans ma technique qui est propre à moi, tout ça me permet d’accéder à une connaissance individuelle qui transcende dans une compréhension de l’être humain.

 

Le receveur reçoit, a sont tour, un soin et surtout il va prendre conscience de ses déséquilibres et aussi du potentiel qui a le corps à s’auto-guérir. Il prend sa responsabilité, du recul pour avancer et tout cela pour ouvrir son cœur et retrouver l’amour à soi.

Est-vous intéressé d’une séance de Shiatsu, merci de me contacter.